UNE ÉTAPE IMPORTANTE : LA VISITE DES RAPPORTEURS

jeudi 11 septembre 2014

Dans le mécanisme de révision d’une charte de Parc Naturel Régional interviennent deux personalités dont la mission est de porter le projet de révision auprès de la Fédération Nationale des PNR et du Conseil National de la Protection de la Nature (CNPN), instance du Ministère de l’Environnement. La finalité recherchée est d’assurer aux projets développés par les différents PNR du territoire français, un niveau de qualité homogène et en progression.

Le rôle de ces deux rapporteurs est de comprendre la problématique du territoire pour émettre un avis auprès des commissions intervenant dans la procédure de renouvellement de l’agrément. Ils viennent visiter le territoire suffisamment à l’avance pour pouvoir rencontrer les acteurs du terrain, influer sur le projet de nouvelle charte et augmenter en conséquence les chances de disposer d’un texte "validable" en fin de parcours.

C’est ainsi que, les 9 et 10 septembre 2014, messieurs Michael WEBER Président du PNR des Vosges du Nord, Conseiller Régional de Lorraine et François VERON Responsable de l’unité de recherche Ecosystèmes montagnards à l’IRSTEA (Institut de Recherche en Sciences et Technologies pour l’Environnement et l’Agriculture) sont venus sur la montagne limousine, dans un périple en car qui les a menés de Nedde à Vassivière, de Faux la Montagne à Peyrelevade, de Tarnac à Meymac, et enfin de la tourbière du Longeroux à la gare d’Eymoutiers. Voyage d’études organisé par l’équipe du PNR et de la Fédération nationale.

Sur ce trajet et au fil des étapes, 39 personnes ont été rencontrées, élus locaux et professionnels. Tous les sujets ont été abordés. Quelques thèmes ont toutefois concentré plus de débats que d’autres.

Territoire de moyenne montagne le moins peuplé de France, le PNR de Millevaches est peu couvert par des documents d’urbanisme. Les rapporteurs ont encouragé leurs hôtes à changer de braquet dans ce domaine, et apporté des conseils pour parvenir à une plus grande prise en compte des mesures visant à revitaliser les bourgs et développer un habitat de qualité.

Sur la question des paysages, l’expérience des rapporteurs en matière de gestion de la forêt a bien évidemment amené le débat sur le terrain des coupes rases innopportunes. Le PNR retiendra de leur visite un encouragement fort à élever le niveau d’exigence sur certains sites.

Les prairies naturelles sont en voie de raréfaction au niveau national. Le territoire du PNR de Millevaches en Limousin est attendu pour préserver les siennes, voire les développer. Il s’agira dans un premier temps de mieux les connaître, pour mieux les prendre en compte dans le programme d’actions.

Le territoire du Parc est déjà connu nationalement pour son implication dans la production culturelle ou la protection de son patrimoine bâti. Une richesse qui s’exprime autant dans l’héritage des anciens que dans des apports contemporains. Nous sommes encouragés à continuer dans cette voie.

Remerciements
Merci à tous les participants pour leur temps passé à accueillir cette délégation. Votre témoignage sera bien utile pour la suite du processus de révision. Merci également pour votre patience, lorsque les contraintes logistiques ont empêché de poursuivre des débats fort intéressants et souvent très bien engagés.