RENDU DE L’AVIS OFFICIEL DU CNPN

samedi 1er août 2015

L’avis officiel de l’Etat sur le rapport intermédiaire soumis le 10 mars dernier à la commission nationale du CNPN est arrivé en août par la voie du Préfet.
Son contenu précisait un certain nombre de remarques déjà évoquées le 25 juin (date du comité syndical précédent) et s’articulaient autour de deux grandes catégories :
• des remarques de fond sur l’amélioration de certaines mesures, particulièrement celles en rapport avec le paysage, la précision des prescriptions contenues dans certaines mesures (paysage, urbanisme, trame écologique…) et des engagements des partenaires, certains jugées trop timides,
• des remarques de forme, considérant que l’organisation des mesures était perfectible,
En juillet, des réunions techniques avec les services de la Région et la DREAL ont permis d’affiner les points d’amélioration des mesures attendues. A la suite de ces rencontres, un nouveau travail de restructuration a été entrepris par le directeur en août.

La nouvelle version présentée tient compte de ces demandes ainsi que celles du rapport de l’Etat. Elle se traduit par :
• une restructuration des mesures sur le paysage/urbanisme, l’eau, le patrimoine bâti, le tourisme, l’ESS, pour plus de lisibilité et de parallélisme des formes entre grands blocs de mesures,
• le regroupement de mesures qui permet de passer de 44 à 38,
• la réorganisation des contenus,
• des précisions sur les engagements,
• la complétude des tableaux d’indicateurs,
• la réécriture des descriptifs, l’amélioration du rédactionnel des contextes et des dispositions,
• une amélioration importante de la présentation et des illustrations.

Autre évolution : le Ministère nous demande de réaliser une étude d’« évaluation environnementale » qui devient, suite à une évolution juridique récente, une pièce annexe obligatoire de la charte. La Région a donc pris la décision de réaliser cette étude, avec l’aide technique des services du Parc. Avec cette nouvelle contrainte, la mise à l’enquête publique de la charte est décalée au début du printemps 2016.